Une adresse Facebook pourrait vous intéresser si vous avez aimé la conférence de Michèle Gélinas sur des femmes dont la vie sort de l'ordinaire pour leur époque. Vous pouvez vous inscrire, c'est gratuit : Ma voisine dérange. Voici comme madame Gélinas présente sa page.

« Ma voisine dérange, portraits de femmes d'un autre siècle » est un recueil de biographies (Les Éditions GID) et une conférence présentée une cinquantaine de fois. Ces femmes dérangeantes (concubines, aventurières, etc.) du 19e siècle en Mauricie arrivent maintenant sur Facebook sous une autre forme : chacune « recevra » une courte lettre lui rappelant son acte d'insoumission, la piste suivie pour la débusquer et des réflexions sur sa vie. Et, entre chaque lettre, prendront place des clins d'oeil à d'autres femmes particulières, de tout horizon, ayant aussi vécu dans un autre siècle. Bienvenue!

En ce temps de pandémie, quoi de mieux à faire que sortir sa plume ou son clavier pour écrire un texte sur ses intérêts en généalogie!

L'invitation est lancée à toutes et à tous.

Nous recherchons toujours des textes pour informer ou divertir nos lectrices et nos lecteurs de l'infolettre ainsi que nos membres abonnés qui consultent le site de la société.

Toutes les personnes intéressées ou simplement curieuses devant cette offre peuvent communiquer avec Jocelyne Cauchon (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) pour obtenir de plus amples informations sur cette activité. 

 

Une invitation est lancée à toutes les personnes qui ont déjà élaboré leur lignée matrilinéaire (utérine ou cognatique).

Nous serions bien heureux que vous choisissiez de la partager avec nous. 

Les lignées seront annoncées dans l'infolettre, puis regroupées dans une chronique sur le site de la SGSH.

Celles et ceux qui sont intéressés peuvent communiquer avec Jocelyne Cauchon (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

 

C'est avec une grande fierté que nous vous annonçons que notre société, la Société de généalogie Saint-Hubert, est lauréate du prix Cyprien-Tanguay 2020. Ce prix est remis par la Fédération québécoise des sociétés de généalogie « pour couronner l'excellence d'une innovation en généalogie ».

Notre projet « Clergénéalogie - Les oubliés de la généalogie » a retenu l'attention des membres du jury. Le prix a été officiellement annoncé et remis lors de l'Assemblée générale annuelle 2020 des sociétés membres de la Fédération québécoise des sociétés de généalogie, qui s'est tenue exceptionnellement de façon virtuelle en cette année de pandémie le mercredi soir 11 novembre 2020.

 

Voici la description du prix Cyprien-Tanguay sur le site de la Fédération :

 

 

Parrainé par Madame Jeannine Ouellet et lancé le 9 juin 2001 au colloque de la Fédération québécoise des sociétés de généalogie (FQSG), le Prix Cyprien-Tanguay est constitué d’une valeur totale de 500 $ (plaque et bourse) pour couronner l’excellence d’une innovation. 

Ainsi nommé en l’honneur du père des études généalogiques au Canada français, le Prix Cyprien-Tanguay est destiné aux sociétés membres de la Fédération québécoise des sociétés de généalogie; il vise à reconnaître une initiative exceptionnelle de ces sociétés. Par son travail colossal, Mgr Tanguay a ouvert la porte aux études généalogiques et démographiques. C’est la force de caractère de l’homme et son engagement social qui ont contribué à la naissance de son œuvre.

 

Nous pouvons être fiers de cette reconnaissance, car elle est un encouragement pour toutes et tous nos bénévoles qui ont contribué à cette réussite et pour tous ceux et celles qui voudraient se joindre à l'équipe.

 

Le conseil d'administration de la Société de généalogie Saint-Hubert

Vers le haut